L’ÉGLISE, UNE, SAINTE, CATHOLIQUE
APOSTOLIQUE ET PALMARIENNE

Qui Sommes Nous?

Cette question est facile à répondre. Nous sommes les disciples de la Très Sainte Vierge Marie. Nous nous donnons à Elle de tout notre être. Aimer profondément la Très Sainte Vierge Marie est répandu chez les Palmariens. C’est une question où aucune discussion n’est admise. Celui qui ne veut pas aimer et servir la Mère de Dieu ne sera pas intéressé à être membre de l’Eglise Palmarienne. Notre amour pour Notre Mère Céleste est intérieur et extérieur. Notre amour intérieur se manifeste dans la grande confiance que nous avons en Elle et dans la gratitude profonde pour les nombreux miracles, grands et petits qu’elle accomplit continuellement pour ses enfants fidèles au sein de l’Eglise Palmarienne. Notre amour extérieur se reflète principalement dans les belles images, d’une dévotion très profonde et richement ornées, dans les images pieuses et les écrits qui inspirent une profonde dévotion à Marie, et de belles broderies qui sont faites sans cesse dans l’Eglise Palmarienne. On compte entre les hymnes palmariens un bon nombre consacré à Notre Exaltée et toujours Vierge Marie, Mère de Dieu et Notre Mère, des cantiques pleinement dotés de beauté qui élèvent notre âme au même niveau que les Séraphins dans les chœurs célestes, en chantant les gloires et les louanges au Dieu Un et Trinitaire, en action de Grâces pour être les enfants d’une Mère si tendre et douce comme Marie.

La mission de la Très Sainte Vierge Marie est de nous conduire à son Divin Fils Jésus-Christ et d’aimer toute la Très Sainte Trinité. Elle est le chemin qui mène au Ciel et l’Eglise Palmarienne prend très au sérieux ce qu’elle a prêché dans ses Apparitions dans les différents pays du monde, insistant entre toutes sur la nécessité de prier et de faire pénitence et que cela se fasse dans l’Eglise Palmarienne.

Jusqu’au 6 aout 1978, la Très Sainte Vierge Marie conduisait ses nombreux fidèles au sein de l’Eglise Catholique, Apostolique et Romaine comme Elle faisait depuis près de vingt siècles. En raison de l’apostasie de l’Eglise à Rome, Notre Seigneur Jésus-Christ a rompu avec Rome, et aussitôt après la mort du Pape Paul VI, Notre Seigneur a transféré directement Les Clefs de Saint Pierre à la personne du Pape Saint Grégoire XVII, le Très Grand. De cette façon, la Vraie Eglise, s’est installée dans le désert d’El Palmar de Troya, préservant les traditions et les rites que l’Eglise Catholique avait la responsabilité d’enseigner pendant des siècles.

Pendant dix ans, la Court Céleste s’est manifestée abondamment au Mastic Sacré de Palmar, à renforcer, à conseiller et à préparer spirituellement ses enfants préférés pour ainsi, installer en son temps le Saint Siège du Vatican à El Palmar de Troya, spécifiquement à l’enceinte sacrée du Mastic. Pendant neuf ans, Le Christ a préparé certaines personnes pour continuer l’œuvre que Notre Seigneur avait établie il y a près de vingt siècles. Deux de ces personnes seraient plus tard le Pape Grégoire XVII et le Pape Pierre II.

Pour la beauté et la piété de son Culte Divin y pour la sainteté de beaucoup de ses membres, l’Eglise Une, Sainte, Catholique, Apostolique et Palmarienne mérite d’être étudiée et observée avec la sainte crainte de Dieu. A ceux qui ont blasphémé et répandu tant de mensonges et de calomnies contre cette œuvre de Dieu et contre les personnes qui en font partie, nous disons que personne ne se moque de Dieu. Que les menteurs et les calomniateurs tremblent! Surtout ceux qui ont publié leurs infamies dans les médias; les auteurs de livres qui gagnent en renommée et en argent en écrivant de faux livres et documents, sans fondement. Il n’y a aucune excuse pour se laisser guider par des personnes apparemment pieuses, alors qu’en arrière-plan elles sont poussées par Satan lui-même à lutter hardiment contre la Vraie Eglise du Christ. Ces ennemis du Christ ont perdu la bataille à l’avance, parce que Le Christ gardera son Eglise indemne et ne permettra pas que les portes de l’enfer prévalent contre elle.

Les Caractéristiques de la Vraie Église

  1. L’Eglise du Christ est: Une, Sainte, Catholique, Apostolique et Palmarienne:
  • Elle est Une dans la Foi, parce que la vérité révélée par Dieu est la même pour tous; Une dans le gouvernement, car il existe un seul Chef visible, le Pape; et Une dans les Sacrements, car ils sont les mêmes pour tous les fidèles de l’Église.
  • Elle est Sainte, parce que son Fondateur est Saint; sa Doctrine est Sainte; ses objectifs et beaucoup de ses membres sont Saints.
  • Elle est Catholique, parce qu’elle est universelle, car elle embrasse toutes les vérités et s’adresse à tous les peuples.
  • Elle est Apostolique, car sa Hiérarchie et sa Doctrine dérivent des Apôtres.
  • Elle est Palmarienne, car son Siège est maintenant à El Palmar de Troya (Séville, Espagne).
  1. La véritable Eglise du Christ est indéfectible, invincible et indestructible, par la promesse même de son Divin Fondateur: «Les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle.»
  1. La véritable Église du Christ est aussi appelée «l’Église Chrétienne Palmarienne des Carmélites de la Sainte Face» ou «l’Église Chrétienne Palmarienne» ou «l’Église Palmarienne»; car, fondamentalement, c’est exactement la même chose que de dire «l’Église Une, Sainte, Catholique, Apostolique et Palmarienne».
  1. L’Église Palmarienne est la seule et authentique Église Chrétienne, nom qui lui vient du Christ, son Divin Fondateur.
  1. Le 6 août 1978, après la mort du Pape Saint Paul VI, Notre Seigneur Jésus-Christ, accompagné des Apôtres Saint Pierre et Saint Paul, a choisi et a couronné le nouveau Pape, Saint Grégoire XVII le Très Grand. À partir de ce moment, l’église romaine a cessé d’être la véritable église.
  1. En raison de l’apostasie de l’église romaine, le 9 août 1978, le Christ a transféré le Siège de Son Église de Rome à El Palmar de Troya. Par l’élection du Pape Saint Grégoire XVII le Très Grand et le transfert du Siège à El Palmar de Troya, la véritable Église du Christ a reçu le titre de Palmarienne.
  1. Le Saint-Esprit est l’Âme d’une seule véritable Église, à savoir la Une, Sainte, Catholique, Apostolique et Palmarienne. En dehors d’Elle, l’habitabilité du Très Saint Paraclet dans les âmes n’est pas possible.
  1. Les membres de l’Église Palmarienne constituent l’Ordre des Carmélites de la Sainte Face en Compagnie de Jésus et de Marie, qui comprend trois branches: les Frères, les Religieuses et les fidèles Tertiaires.
  1. Le 30 juillet 1982, le Pape Saint Grégoire XVII a retiré tous les pouvoirs des évêques, des prêtres et des diacres en dehors de la véritable Église, Une, Sainte, Catholique, Apostolique et Palmarienne. Il a également retiré le caractère sacré de toutes les reliques, images, objets utilisés dans le culte, des autels, etc., des églises apostates, hérétiques et schismatiques. De plus, la présence Eucharistique du Christ et de Marie s’est évaporée de tous les tabernacles du monde qui n’appartenaient pas à l’Église Palmarienne.
  1. Les évêques, presbytres et diacres en dehors de l’Église Une, Sainte, Catholique, Apostolique et Palmarienne n’ont aucun pouvoir pour accomplir valablement un acte quelconque de Ministère Sacerdotal.